Café du LAC le 19 février, la « désobéissance civile » en débat

animé par François Vaillant, samedi 19 février à 18h30, BAR Le MASCARET, Quai Guilbaud, Caudebec-en-Caux, ENTRÉE LIBRE

Communiqué de Presse, Caudebec-en-Caux le 31 janvier 2011

« Déboulonneur de pub », refus de donner ses empreintes A.D.N., François VAILLANT sera l’invité des Liens Artistiques et Culturels de Caudebec-en-Caux et sa région pour le prochain café du LAC. Ce philosophe et enseignant est aussi responsable des projets à l’Institut de Recherche pour une alternative non violente (IFMAN) pour la régulation des conflits.

Son inspiration vient surtout de l’action de grands hommes qui ont laissé des traces profondes dans l’Histoire. Il en est ainsi de l’auteur du livre « La désobéissance civile » paru en 1849, Henry David Thoreau, essayiste et philosophe américain qui proposait « une philosophie de résistance non violente ». François Vaillant a fait sienne cette philosophie et l’applique quand « il désobéit ». Un autre militant américain est pris lui aussi en référence, Martin Luther King qui, non violent, se battait pour les droits civiques des Noirs, pour la paix et la pauvreté, pour l’emploi et la liberté. Pour l’animateur du prochain débat Gandhi est aussi un modèle quant à la non-violence et à la désobéissance civile de masse.

le débat s’annonce intéressant et intense pour ce thème d’actualité. (Renseignements tel : 02 35 96 12 47 et 02 35 96 39 12)

Les commentaires sont fermés.