Une rentrée dans l’incertitude en dépit de la stabilité des effectifs !

Au-delà des habituelles mines réjouies ou des séparations difficiles, cette rentrée s’est déroulée dans une ambiance inhabituelle à l’école Belcinac de Vatteville la Rue, celle de l’incertitude.

Souvenez- vous : en mai dernier l’inspection d’académie décidait de fermer une classe à la stupéfaction générale, en dépit d’effectifs stables et de l’investissement des deux communes dans les écoles du RPI de st Nicolas de Bliquetuit et Vatteville la Rue.

La raison : un mauvais report de chiffres dans les prévisions pour la rentrée scolaire 2011-2012. Les Maires, leurs conseils municipaux et les parents d’élèves se sont mobilisés avec le soutien de leur député Christophe BOUILLON et de leur Conseillère Générale Martine BLONDEL. Les occupations de classes et les courriers à l’inspection ont été multipliés pour demander l‘annulation de cette décision injustifiée.

Rien n’y a fait, la fermeture de classe a été maintenue, ce qui a rendu l’organisation de cette rentrée scolaire délicate pour tous, parents d’élèves, enseignants, communes et enfants ! Comment organiser les classes ?, comment répartir les locaux ?, comment gérer les déplacements ?, avec quel enseignant sera mon enfant ? Bref comment réussir ce moment de la rentrée des classes si important pour la vie de nos enfants ? La décision a été reportée à la rentrée avec un comptage par l’inspection d’académie des élèves présents. Celui-ci a eu lieu lundi avec le résultat suivant : 205 élèves, c’est-à-dire la confirmation de la stabilité des effectifs ! (202 en 2010/2011). La fermeture de classe n’aurait donc pas du être prononcée et devrait en toute logique être annulée. C’est ce qu’attendent les parents d’élèves et les élus locaux qui restent mobilisés.

Les commentaires sont fermés.