Aller au contenu

Remerciements de la famille du « flight sergeant » Ronald White …

vatteville-alan-whiteLe 29 août dernier, Vatteville la Rue a été le lieu de cérémonies émouvantes. Outre le traditionnel recueillement à la Vacquerie, en mémoire des frères Jacques et Jean Lallemant assassinés, durant les dernières heures d’occupation de la presqu’ile de Brotonne, par les troupes de l’Axe en pleine retraite, la mémoire du jeune pilote Ronald Ronald Albert Edward White a été commémorée. Le 25 août 1944, son « typhoon » était abattu en forêt devant trois jeunes témoins, alors âgés d’à peine une dizaine d’année. L’un d’entre eux, Daniel Ogier, curieux de nature, avait proposé il y a quelques années de se souvenir de ce pilote, d’en rechercher la famille.

C’est Laurent Viton, dont on connaît la passion pour les avions du second conflit mondial tombés en Pays de Caux, qui fera les recherches et mettra en relation la famille White et la municipalité de Vatteville la Rue en 2014.

Le 29 août dernier, Alan White avait fait le déplacement au nom de sa famille pour dévoiler la stèle érigée en mémoire de son cousin, avec les trois jeunes vattevillais de 1944, Messieurs Gérard Chanclou, Daniel Ogier et Jean-Paul Lenormand.

Profondément marqué par cette cérémonie et la présence de nombreux anciens combattants et habitants de Vatteville la Rue, Alan White a adressé un message de remerciements pour tous les acteurs de cette commémoration : habitants, anciens combattants, traducteur, associations Overlord 76 et Brotnne Véhicules Historiques, élus et municipalité.

Le maire, Jacques Charron, a tenu à lire ce message aux témoins de 1944, d’autant plus qu’Alan White leur a envoyé un souvenir : l’insigne brodé de l’unité de Ronald, le Squadron 164,  constituée en 1944 de pilotes britanniques et argentins d’où leur devise « Firmes Volamos » ou « firmly we fly », que nous  pouvons traduire en « nous volons avec fermeté ».

C’est avec une émotion certaine que nos trois anciens ont reçu ce présent, chargeant le maire d’en remercier Alan White dans l’attente de se retrouver en 2017 pour une nouvelle rencontre.