La halle randonneurs prend vie

L’impatience est évidente chez tous les sportifs, en particulier ceux dont l’activité se tient en salle, empêchés par la crise sanitaire de pratiquer pleinement leur loisir favori. Dès l’enlèvement des barrières autour de la toute nouvelle halle pour randonneurs, ce nouvel espace public a donné des idées. C’est le cas pour Christian Darricarrère, qui a fait le choix de préparer son 4ème dam de Karaté sous l’équipement, et pour Amandine Dionnet, présidente de clash dance.

Cette dernière a donné rendez-vous à ses adhérentes samedi et dimanche dernier, en petit comité pour respecter les règles de distanciation. Pendant une heure les mouvements sont revenus naturellement en musique, redonnant vie au cœur du village qui a perdu l’habitude des animations avec près d’une année de pandémie